Numérotation

Les utilisateurs finals ont accès à des services de télécommunications via des numéros. C'est pourquoi l'élaboration d'un plan de numérotation efficace est un facteur déterminant pour la qualité et le succès de services de télécommunications.

Le plan de numérotation international est géré par l'Union Internationale des télécommunications dans le secteur Standardisation (ITU-T). L'élaboration et la gestion du plan national de numérotation relèvent de la compétence des instances nationales (en Belgique, l'IBPT). L'IBPT doit veiller à la création, pour les opérateurs, d'un accès égal à des séries de numéros adéquates, tant au niveau qualitatif que quantitatif. En outre, il faut maintenir le niveau de la réserve générale de numéros de ces ressources rares. Cela se fait au moyen d'importantes adaptations apportées aux plans de numérotation après consultation du secteur et du public.

Un numéro peut contenir des informations sur le type de service (information relative à la marque concernant le service fourni!), l'emplacement de l'appelé (informations géographiques), l'opérateur utilisé (distinction entre les opérateurs) et le coût. Attention: toutes ces caractéristiques ne doivent pas toujours être présentes et certaines sont en train de disparaître.

La portabilité du numéro est un élément central dans la politique des télécommunications et ce, pour deux raisons fondamentales: les numéros sont un important moyen de communication avec les clients. Toute modification de ceux-ci a un impact négatif direct sur les contacts potentiels avec les clients. En outre, l'ouverture des marchés des télécommunications a engendré une préoccupation grandissante selon laquelle les nouveaux venus seraient traités de manière inéquitable étant donné que les clients potentiels devraient changer de numéro. Une enquête a démontré que l'absence de portabilité du numéro réduit sérieusement les chances des nouveaux venus. C'est pourquoi il a été décidé d'introduire la portabilité du numéro. Une «Number portability task force» a été créée à cet effet sous la présidence de l'IBPT.

Le service Numérotation est également chargé de la problématique de sélection et de présélection de l'opérateur. Il s'agit de systèmes permettant aux utilisateurs finals d'avoir accès à des services d'autres opérateurs que celui auquel ils sont directement raccordés.

L'Institut belge des services postaux et des télécommunications siège également au sein du Conseil de Direction de DNS Belgium (enregistrement de noms de domaines en Belgique).