Cartes de couverture de l’accès fixe à la large bande

 

Couverture fixes fournies par les opérateurs

Proximus, SFR (anciennement Numéricable), Telenet, et VOO ont déployé des réseaux fixes en Belgique. Ils exploitent ces réseaux pour fournir des services d’accès à la large bande, de téléphonie fixe et de télévision. L’IBPT a collecté auprès de ces quatre opérateurs des informations sur la couverture de leur réseau pour tracer une carte représentant la couverture de l’accès fixe à la large bande.

La carte de couverture publiée ci-dessous donne ainsi un aperçu de la couverture en matière d’accès fixe à la large bande par l’ensemble des opérateurs actifs sur le marché belge. Elle informe également utilement les autorités politiques belges et européennes sur le degré de déploiement des réseaux. Elle leur permet notamment de repérer les « zones blanches » pas ou peu desservies.

La carte de couverture indique, au niveau des sections de communes, le taux de logements connectables au service d’accès à la large bande en fonction des différentes vitesses de téléchargement (1, 30, 60 et 100 Mbps). Les sections de communes sont au nombre de 2.664 et correspondent à peu de choses près aux anciennes communes belges avant la fusion de 1976.

Il se peut que des sections apparaissant dans une même couleur sur la carte aient en réalité un nombre de logements (et donc de logements connectables) très différent. Ceci est lié au fait que la carte n’illustre pas le nombre mais bien le taux de logements connectables. Dès lors, une section peut avoir un nombre de logements connectables relativement élevé par rapport à une autre section apparaissant dans la même couleur sur la carte. De plus, la superficie des sections n’est pas proportionnelle au nombre de logements. Cela signifie que deux sections de taille identique peuvent avoir un nombre de logements très différent.

Découvrez dans cette vidéo comment consulter les cartes

En Belgique, les taux de logements connectables sont globalement de 99,96% (1Mbit/s), 93,6% (30 Mbit/s), 91,9% (60 Mbit/s) et 91,1% (100 Mbit/s). Au vu de ces pourcentages on peut considérer que les sections apparaissant en vert clair sur la carte ont en réalité un nombre relativement faible de logements. Ces taux élevés de couverture font notamment que la Belgique occupe la deuxième place au classement européen en matière de couverture en 30 Mbit/s sur tout le territoire et la cinquième position en ce qui concerne le taux de couverture standard dans les zones rurales.

Les services d’accès à la large bande sont aussi accessibles via la technologie satellite. Celle-ci est en théorie immédiatement disponible en tous points du territoire, moyennant un investissement lié à l’installation d’une antenne. Le débit alloué par l'opérateur peut aller jusqu'à 20 Mb/s et le coût d'abonnement est équivalent à un accès ADSL.

La présence d’une couverture mobile rend également possible l’accès à Internet en 3G ou 4G via les réseaux mobiles des opérateurs. En pratique, les débits sont de l'ordre de quelques Mbit/s à quelques dizaines de Mbit/s selon le nombre d'utilisateurs et la distance entre l’équipement mobile de l’utilisateur et le réseau de l’opérateur. La couverture des réseaux mobiles dans les différentes communes de Belgique est accessible dans la partie mobile de l’Atlas

Construction de la carte

C’est l’Institut Géographique National qui a divisé le territoire belge en sections de communes. Le SPF Économie a quant à lui calculé le nombre de logements habitables pour chacune des sections. Les opérateurs fixes ont communiqué à l’IBPT le nombre de logements connectables par section et par vitesse de téléchargement (1, 30, 60 et 100 Mbps). L’IBPT a ensuite divisé le nombre de logements connectables par le nombre de logements habitables pour calculer le pourcentage de logements connectables. Enfin, les chiffres ont été agrégés au niveau de l’ensemble des opérateurs pour calculer une couverture agrégée par section de commune.

Opérateurs alternatifs

En Belgique, les services fixes ne sont pas seulement fournis par les quatre opérateurs de réseaux fixes, mais aussi par un certain nombre d’opérateurs concurrents ou par des partenaires commerciaux. Ces derniers utilisent actuellement le réseau de Proximus, Telenet ou VOO pour offrir leurs services.

La liste suivante permet de déterminer quel réseau chacun de ces fournisseurs utilise :

  • Proximus : EDPnet, Billi, EVONET Belgium N.V., Scarlet et United Telecom,
  • Telenet : Orange (Ex-Mobistar)
  • VOO : Orange (Ex-Mobistar)