Principes de numérotation

Les numéros de téléphone servent à identifier les appareils connectés au réseau. Il suivent la structure du plan de numéro national, géré en Belgique par l’IBPT. Le numéro doit être composé sur le téléphone de l’émetteur de l’appel pour joindre le destinataire de l’appel.

Comme les autres plans de numérotation nationaux, le plan belge s’intègre dans un plan de numérotation international géré par l’Union internationale des télécommunications (UIT-T).

Le numéro peut contenir des informations sur le type de service (par exemple, les numéros de type 046xxxxxxx, 047xxxxxxx, 048xxxxxxx, 049xxxxxxx sont, en Belgique, réservé aux services GSM), l’emplacement de la personne appelée (02 pour la zone de Bruxelles, 03 pour celle d’Anvers ou 04 pour celle de Liège, par exemple) , l’opérateur utilisé (si le numéro n’a pas été porté vers un autre opérateur) ou le coût (les appels à un numéro 0800 sont gratuits pour l’appelant tandis que les numéros de type 0900 sont surtaxés).

L’accès aux services internationaux se fait en Belgique par le numéro 00 suivi du préfixe du pays concerné, 33 pour la France, par exemple, ou 32 pour la Belgique si vous êtes à l’étranger. Le préfixe international n’est pas toujours le 00 et il est souvent représenté par + dans les numéros . Le numéro d’appel international de l’IBPT peut ainsi s’écrire 00 32 2 226 88 88 ou + 32 2 226 88 88. (Lorsqu’on présente un numéro sous sa forme internationale, on n’indique pas le préfixe 0. À l’intérieur de la Belgique, le numéro d’appel de l’IBPT est écrit 02 226 88 88.