Easy Switch

Easy switch est une procédure mise en place pour simplifier le changement d’opérateur lorsque vous disposez au moins d’un service d’accès à Internet ou d’un service de télévision.

La procédure est d’application depuis le 1er juillet 2017. Elle est réglée par l’arrêté royal du 6 septembre 2016 relatif à la migration des services de ligne fixe et des offres groupées de services dans le secteur des communications électroniques.

  • Easy switch simplifie le changement d’opérateur fixe. La procédure s’applique par défaut mais vous pouvez demander expressément de ne pas en profiter. Si vous utilisez la procédure Easy Switch, vous donnez mandat à votre nouvel opérateur pour régler à votre place le changement d’opérateur à votre place.
  • Vous devez seulement préciser si vous souhaitez transférer votre numéro (y compris votre numéro mobile, s’il est offert avec des services fixes) ou l’annuler.
Si vous n’indiquez rien, le numéro sera conservé chez votre ancien opérateur (mais votre contrat et/ou prix peuvent changer). Chez certains opérateurs il n’est pas possible de conserver un numéro sans conserver un accès Internet, donc si vous n’indiquez rien, vous risquez de perdre le numéro. Renseignez-vous donc.
  • Easy switch réduit la durée de la coupure de services : le nouvel opérateur prend contact avec l’opérateur que vous quittez dès qu’il est prêt à vous fournir les services demandés ; il règle l’arrêt des services et la résiliation du contrat chez l’opérateur quitté. La coupure de service est donc minimale.
  • Easy switch limite les risques de double facturation ; l’opérateur quitté doit cesser de vous facturer ses services au plus tard à la fin du jour qui suit le jour où il a été informé du fait que le changement d’opérateur a été effectué.
  • Easy switch précise les informations que l’opérateur doit mettre à disposition des utilisateurs pour faciliter le changement d’opérateur  (voir ci-dessous); easy switch  améliore l’identification de l’abonné et des services et facilite le passage du technicien notamment en obligeant l’opérateur à vous proposer des horaires de passage de maximum une demi- journée ;
  • Easy switch vous permet de choisir la date de résiliation et, si vous le souhaitez , de maintenir un temps les services activés chez les deux opérateurs ; dans ce dernier cas, l’opérateur que vous quittez continuera à vous facturer les services jusqu’à la date fixée.
  • Easy switch organise l’indemnisation du consommateur (10€) en cas de non passage du technicien au moment prévu. Le consommateur peut réclamer cette indemnité à son nouvel opérateur.


Mais

  • si le passage d’un technicien est nécessaire, vous devrez lui donner accès à l’installation et donc peut-être prendre congé à un moment convenu;
  • si vous aviez un modem ou un décodeur chez votre ancien opérateur, vous devrez probablement le restituer;
  • si vous aviez des services chez plusieurs opérateurs, vous devrez résilier certains d’entre eux vous-même : la procédure « easy switch » ne concerne qu’un opérateur donneur (celui ou un de ceux que vous quittez) et un opérateur receveur (celui chez qui vous allez) ;
  • si vous voulez changer d’opérateur seulement pour la télévision mais pas pour internet ou vice-versa (migration partielle), la procédure « easy switch » ne s’applique pas. Vous devez donc résilier vous-même les services chez l’opérateur que vous quittez ;
  •  si vous déménagez et ne changez pas d’opérateur, la procédure « easy switch » ne s’applique pas ;
  • la procédure « easy switch » ne vous dispense pas de payer les sommes encore dues à l’opérateur que vous quittez.

 

Informations à fournir au nouvel opérateur :

  • les informations qui permettent de vous identifier comme client de l’ancien opérateur, en particulier votre numéro de client ;
  • les informations qui permettent d’identifier le ou les services à migrer, en particulier le  code de quelques chiffres qui identifie le service internet ou le service de télévision, voire l’ensemble des services (y compris la téléphonie) actifs à une adresse donnée. 
Vous trouverez ce code (parfois aussi appelé le « Easy Switch ID »):
  • en ligne  dans votre espace client ;
  • sur votre facture reçue à partir du 1er juillet 2017 et
  • sur la lettre ou le mail de bienvenue chez un nouvel opérateur reçu à partir du 1er juillet 2017.
  • votre souhait de maintenir pendant 18 mois au plus votre adresse e-mail qui comporte le nom du fournisseur que vous quittez . Chez certains opérateurs ce maintien peut être automatique, sans demande de votre part; renseignez-vous;
  • le ou les numéro(s) fixe(s) et mobile(s) qui fait (font) partie de l’offre groupée et que vous souhaitez transférer ou annuler auprès de votre ancien operateur;
  • éventuellement la date jusqu’à laquelle vous souhaitez que les services restent actifs chez l’opérateur que vous quittez, alors que les services sont déjà actifs aussi chez le nouvel opérateur (p.ex. en cas de déménagement avec changement d’opérateur).

 

Vous devez signer un mandat de migration auprès de votre nouvel opérateur pour qu’il puisse effectuer le transfert.