Licences/Indicatifs

Licences

Pour obtenir une licence radioamateur, vous devez être lauréat d’un examen. Celui-ci peut avoir été passé en Belgique ou dans un autre pays.

  1. Examen passé en Belgique:
    La demande se fait par simple courrier accompagné d’une copie du certificat de réussite de l’examen
  2. Examen passé dans un pays de la CEPT ou un pays octroyant un certificat HAREC:
    La démarche est la même que pour un radioamateur ayant passé son examen en Belgique.
    Les titulaires d’un certificat HAREC obtiennent une licence A. Les titulaires d’un certificat «rapport 32» ou «recommandation (05)06» de la CEPT obtiennent une licence de base CEPT et les titulaires d’une «foundation licence» anglaise ou équivalente obtiennent une licence de base simple.
  3. Les personnes ne répondant pas aux conditions ci-dessus peuvent demander une licence sur base de l’examen passé à l’étranger. Ils doivent fournir à l’IBPT une copie du certificat issu par l’administration étrangère et une copie de la matière détaillée de l’examen qu’ils ont passé (un lien internet vers cette matière est également possible).
    Dans le cas où la matière de l’examen n'est pas disponible dans l'une des langues nationales ou en anglais, la traduction d'un traducteur juré est nécessaire.

Sur la base des documents transmis, l’IBPT détermine le niveau de la licence octroyée.

Indicatifs

Le radioamateur peut choisir son indicatif selon les règles suivantes :

Conditions générales :

  • Tous les radioamateurs en possession d'un certificat peuvent introduire leur demande d'indicatif. Un radioamateur licencié peut donc également demander à changer d'indicatif;
  • Un indicatif pouvant avoir été attribué à n'importe quel moment, il est conseillé de proposer plusieurs indicatifs dans sa demande. Ceux-ci seront pris dans l'ordre demandé;
  • Si aucun des indicatifs proposés n'est disponible, un autre indicatif sera attribué par l'Institut.

Conditions d'attribution des indicatifs :

  • L'indicatif doit être libre;
  • Le choix ne peut porter que sur les 2 ou 3 dernières lettres;
  • Un radioamateur peut demander autant d’indicatifs qu’il le souhaite, une licence est due par indicatif;
  • Un indicatif ne peut être réservé c.-à-d. qu'il faut être en possession du certificat attestant de la réussite de l'examen ad-hoc pour faire une demande;
  • Un radioamateur ne peut changer d'indicatif qu'une fois tous les 5 ans, sauf en cas de changement de catégorie de licence;
  • Les indicatifs sont attribués dans l'ordre chronologique de réception des demandes;
  • Lors de la cessation des activités d'un radioamateur ou du changement de son indicatif, l'indicatif en question n’est pas réattribué avant 5 ans;
  • La seule exemption à la règle précédente concerne le décès d'un radioamateur. La famille au premier degré peut alors demander à utiliser l'indicatif du défunt à titre personnel pour autant que le demandeur soit en possession du certificat ad-hoc;
  • Un indicatif doit être libre pour pouvoir être demandé, la réservation d’un indicatif n’est pas autorisée.

Indicatifs courts :

  • Les séries d'indicatifs supplémentaires OO à OT, sous le format OOxA, où x=0 à 9 et A= A à Z peuvent être demandées;
  • Ces indicatifs ne sont attribués que comme deuxième indicatif payant aux radioamateurs titulaires d'une licence A (HAREC) et possédant déjà un premier indicatif;
  • Un seul indicatif court est autorisé par radioamateur;
  • Les indicatifs courts ne sont pas bloqués pour 5 ans;
  • Les séries OT5 et OR5 sont attribuées aux stations de club pour les concours.

Indicatifs spéciaux pour les évènements :

Les clubs de radioamateurs enregistrés auprès de l’IBPT (en ordre de licence) peuvent demander un indicatif spécial pour marquer un évènement aux conditions et dans les limites suivantes :

  • L'évènement est lié à la vie du club (anniversaire marquant…);
  • Le club participe à un évènement (par exemple une journée porte ouverte dans une école où le club radioamateur tient un stand);
  • L’évènement est lié à la radio (par exemple l’anniversaire de Marconi);
  • Un club peut demander au maximum deux indicatifs spéciaux par année civile;
  • L’indicatif spécial ne peut être utilisé lors des différents contests;
  • L’indicatif est attribué pour une durée de maximum un mois;
  • Pour l’anniversaire du club ou de l’association l’indicatif peut être accordé pour une durée de maximum un an;
  • Les indicatifs peuvent avoir tous les préfixes (ON, OP, OQ, OR, OS, OT);
  • Ils sont constitués d'un préfixe, d'un chiffre, et d'une série de caractères finissant par une lettre;
  • Les indicatifs utilisant le préfixe ON (ou le préfixe spécial attribué à tous les radioamateurs voir ci-dessous) ne peuvent avoir un seul chiffre s’ils ont un suffixe de 1, 2 ou 3 lettres;
  • Les indicatifs spéciaux ne peuvent être utilisés au domicile des membres du club. 

Les associations reconnues (UBA, VRA, UFRC) peuvent demander à l’occasion d’un évènement particulier et pour tous les radioamateurs un préfixe spécial. Dans ce cas, les radioamateurs qui le souhaitent peuvent remplacer le ON de leur indicatif par le préfixe spécial. Cette autorisation ne vaut pas pour les indicatifs courts.