Couverture mobile

Tant les particuliers que les entreprises ont parfois recours à l’installation d’appareils visant à renforcer la réception du signal GSM ou UMTS (appelés répéteurs GSM ou UMTS), par exemple dans des zones où la couverture mobile est jugée insuffisante.  Ces appareils sont disponibles dans le commerce ou sur Internet, ce qui peut laisser penser que leur utilisation est libre et non réglementée.  Pourtant, seuls les opérateurs mobiles peuvent installer eux-mêmes de tels répéteurs sans provoquer de perturbations. L’autorisation obtenue par les opérateurs GSM ou UMTS leur attribue en effet les fréquences de manière exclusive.

Les répéteurs « répètent » la (les) fréquence(s) GSM ou UMTS: ils retransmettent le signal reçu après amplification. Les opérateurs mobiles ont obtenu une autorisation pour l’utilisation de ces fréquences, qui contient un certain nombre de conditions strictes, notamment au niveau de la couverture. Cette autorisation attribue des fréquences aux opérateurs GSM ou UMTS de manière exclusive. Les opérateurs mobiles sont les seuls autorisés à installer de tels répéteurs. De cette manière, ils peuvent intégrer ces appareils judicieusement dans leur réseau et assurer un fonctionnement sans perturbations. Ils surveillent le fonctionnement de ces appareils et interviennent eux-mêmes en cas de problèmes éventuels.

Le document « Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les répéteurs GSM sans jamais oser le demander » vous donne plus d’explications à ce sujet.

Conclusion : Il est interdit d'installer et d'utiliser des répéteurs GSM et UMTS de sa propre initiative, à moins que l'opérateur concerné n’ait donné son accord.