Comment garder mes dépenses sous contrôle en matière d’Internet mobile ?

a) Vous pouvez désactiver l'option « Internet mobile » sur votre appareil. Dans ce cas-là, vous ne payez pas de frais d'itinérance de données, mais vous ne pouvez pas surfer, envoyer des e-mails, etc. avec votre propre appareil depuis l’étranger.

 

b) Si vous tenez cependant à faire usage de l’internet sur votre propre appareil mobile (ordinateur portable, smartphone…) à l’étranger, votre opérateur devra prévoir, tant dans qu’en dehors de l’UE, un mécanisme de blocage vous permettant de garder vos frais d'itinérance de données sous contrôle : votre opérateur doit automatiquement suspendre les services Internet lorsque la facture pour l'itinérance internationale des services de données a atteint la limite de 50 € (avec TVA : 60,50 €).

Votre opérateur ne peut cependant pas vous prendre par surprise : lorsque vous avez atteint 80 % du montant limite, votre opérateur doit vous envoyer un SMS, un e-mail ou un pop-up pour vous le signaler.

Lorsqu’il y a un risque que vous dépassiez le montant de 60,50 € (TVA comprise), il doit à nouveau vous envoyer un SMS, un e-mail ou un pop-up pour vous expliquer comment éviter la suspension des services de données. Il doit également vous préciser à combien s’élèvent les coûts par mégaoctet (Mo) des services de données.

Si vous ne réagissez pas à ce message, votre opérateur suspendra le service Internet.

Si votre opérateur a suspendu le service Internet, vous pouvez le contacter pour qu’il rétablisse ce dernier. Vous pouvez alors instaurer une nouvelle limite.

Vous pouvez toujours prendre contact avec votre opérateur pour augmenter ou diminuer la limite de 60,50 € (TVA comprise) pour les services d'itinérance de données. Il est tenu de le faire gratuitement, et ce pour le jour ouvrable suivant au plus tard.

 

c) Toutefois, certains opérateur ne respectent pas toujours strictement les obligations de paramétrage des mécanismes de blocage. Par conséquent, il est préférable que vous gardiez également vous-même un œil sur votre consommation de données. Il existe des applications à cet effet, comme 3G Watchdog et Netcounter que vous pouvez télécharger gratuitement et qui tiennent à jour votre consommation en Mo. Vous pouvez ainsi vérifier chaque fois combien de Mo vous avez consommés et à combien cela vous revient. Bien que ces applications ne soient pas toujours précises à 100 %, elles peuvent néanmoins vous donner une idée de votre consommation.

Certains smartphones permettent également de vérifier votre consommation sur l'appareil-même. Si l’opérateur ne respecte pas ses obligations, vous pouvez toujours introduire une plainte auprès du Service de médiation pour les télécommunications. Rendez-vous pour ce faire à l’adresse : http://www.ombudsmantelecom.be/fr/comment-introduire-une-plainte.html?IDC=18

Attention toutefois : le médiateur ne traitera votre plainte que si vous avez d’abord fait part de votre problème à votre opérateur et si celui-ci n’a pas proposé de solution satisfaisante.

Attentionla limite sur votre facture et la suspension du service concernent uniquement les services de données. Les coûts de vos communications téléphoniques et des SMS ne sont pas pris en compte.

 

Ce système d’avertissement et le montant limite sont en principe également en vigueur dans les pays en dehors de l’Europe où le tarif d'itinérance européen maximum n’est pas d’application. Il se peut toutefois que le réseau utilisé à l'étranger ne permette pas à votre opérateur de suivre la consommation en temps réel. Dans ce cas, il est tenu de vous envoyer immédiatement et gratuitement un SMS vous informant que les données sur la consommation totale ne sont pas disponibles et qu'il ne peut donc garantir que le montant maximum convenu ne soit pas dépassé.

CONSEIL : il se peut que des programmes actifs sur votre appareil mobile vous connectent automatiquement à Internet, par exemple pour rechercher des mises à jour. En général, ces programmes le font sans que vous ne vous en rendiez compte. Des exemples connus sont les mises à jour de Windows ou d’I-Tunes ou des compléments de votre logiciel antivirus. Dès que votre appareil mobile « capte » une connexion Internet, ce type de programme veille à ce que vous utilisiez automatiquement la dernière version du logiciel. N’oubliez pas qu’à l’étranger, ce service est payant ! Par conséquent, veillez à désactiver les mises à jour automatiques avant de voyager à l’étranger. Votre opérateur doit vous expliquer gratuitement comment vous pouvez désactiver ces fonctions automatiques.

 

Pour information :

Un Mo d’information correspond environ à:

  • Quelques centaines d’e-mails (si vous vous limitez à du texte écrit).
  • Un stockage numérique comprimé de 5 minutes de son en qualité téléphonique ou 1 minute en qualité CD.
  • Un stockage numérique comprimé d’une vidéo de 6 secondes en qualité télévision.
  • Environ 10 photos ou moins, en fonction de la résolution, du nombre de pixels, etc. Si vous parvenez à agrandir vos photos au-delà du format A4 sur votre écran d’ordinateur sans perte de qualité, vous pouvez considérer que ce type de photo dépasse un demi-mégaoctet en termes de capacité.
  • Consulter 3 pages Internet normales.
  • Consulter 20 pages via l’internet mobile 

Ou encore :

  • 1 heure de radio via Internet correspond à ± 25 Mo avec une qualité de son raisonnable.
  • Le téléchargement de 3 fichiers MP3 correspond à environ 10 Mo.
  • 100 minutes de flux vidéo correspondent à environ 250 Mo.